Asklepios 3.0, un think tank dédié aux impacts sur l’Homme de la médecine génomique et numérique

Mis en avant

La génomique et le big data en santé sont au cœur d’une révolution médicale sans précédent : la médecine 4P : Prédictive, Préventive, Participative, Personnalisée qui suscite des interrogations sociétales, sociales, économiques et éthiques. L’objet d’Asklepios 3.0 est de poser les questions, trouver les réponses, porter le débat dans la sphère publique et sensibiliser les politiques aux enjeux d’avenir. Cette révolution, c’est …
Continuer la lecture

Big Data en santé : le naufrage européen

La quasi-totalité des data center, les bibliothèques numériques du XXIe, sont sous contrôle américain. Les États-Unis ont un quasi-monopole sur les données de santé et sur la recherche médicale numérique, plaçant l’Europe et la France dans une situation de totale vassalisation. Le combat est-il perdu d’avance ? Continuer la lecture

Réflexion éthique sur l’évolution des tests génétiques liée au séquençage de l’ADN humain à très haut débit

LA GENETIQUE ET L’ETHIQUE

Dans un avis rendu le 21 janvier 2016, le Comité consultatif national pour les sciences de la vie et la santé affirme que la réflexion éthique exige que l’on se pose la question des transformations que les techniques de séquençage du génome entraînent déjà pour les individus et pour la société. C’est d’autant plus important si l’on peut un jour outre séquencer le génome, accéder à l’ensemble des paramètres définissant le phénotype d’un individu et permettant d’anticiper son évolution et donc de l’influencer. Continuer la lecture

Le médecin de demain : poinçonneur des Lilas ou stratégie de Big Data ?

Le monde de la santé ne semble pas avoir conscience de l’ampleur des bouleversements que le big data en santé va provoquer. La médecine 2.0 – fondée sur les algorithmes – va rebattre les cartes du pouvoir au profit des assureurs qui contrôleront le système et imposeront leurs décisions aux médecins qui sont confrontés à un choix et à un défi majeurs : devenir des exécutants ou investir le champ de l’information pour rester au cœur du système et maîtriser la médecine prédictive, préventive, participative et personnalisée de demain. Continuer la lecture

Les données de santé en libre échange

La marchandisation étend son emprise sur les données de santé qui valent de l’or pour les géants du Net. Le traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne donnait la possibilité à Google de s’emparer de ce pactole au mépris des règles éthiques et des réglementations visant à protéger la vie privée. La résistance des Wallons a empêché cette dérive. Mais pour combien de temps ?

Continuer la lecture

Santé connectée : Les liaisons dangeureuses 3.0

L’heure du big data en santé a sonné. Les objets connectés se multiplient. L’assurance passe d’une logique de mutualisation à une logique d’individualisation du risque. Les progrès potentiels en termes de prévention, de traitement et d’observance sont considérables. Mais les risques de dérives éthiques et sociétales ne le sont pas moins. De big data à big brother, il pourrait n’y avoir que quelques codes informatiques.

Continuer la lecture

Big data : Pourquoi l’industrie pharmaceutique va devoir changer

S’appuyant la masse extraordinaire de données issue des objets connectés de santé, des réseaux sociaux et du séquençage génomique, le big data appliqué à la santé apparaît comme le nouvel eldorado des laboratoires pharmaceutiques. Optimiser les essais cliniques, personnaliser les traitements et accompagner les patients, réduire les coûts de la R&D… Ce nouveau marché s’annonce aussi prometteur médicalement qu’économiquement. Mais les big pharma ne le conquerront pas sans les géants du Web et les start-up biotech.

Continuer la lecture

Financement prédictif

Pour 99 dollars, la filiale médicale de Google propose un séquençage basique et low cost du génome. La révolution de la médecine génétique, prédictive et personnalisée est en marche et va rapidement imposer de profonds bouleversements du financement des dépenses de santé. Deux scénarios alternatifs vont se présenter. Un scénario libéral-social dans lequel le financement sera majoritairement assurantiel et faiblement solidaire et un scénario social-libéral composé majoritairement d’un système de solidarité entièrement revisité et une part assurantielle minoritaire. Continuer la lecture